Sacrements

Un sacrement est un signe visible de la réalité spirituelle que nous vivons, un rite institué par Jésus-Christ lui-même, en lien direct avec sa mort et sa résurrection et leur impact dans notre vie d’homme.


Deux sacrements sont pratiqués par toutes les Eglises Protestantes :


Le baptême

Comme l’enseigne la Bible, le croyant est appelé à confesser publiquement sa foi par le baptême. Il témoigne ainsi de la réalité de l’œuvre de salut de Dieu et de son union à Jésus-Christ dans sa mort et sa résurrection.


Nous comprenons de notre lecture de la Bible que le baptême est administré à ceux qui ont reçu le salut et qui peuvent librement et consciemment confesser leur foi. Nous favorisons l’administration du baptême par immersion, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. En toute logique, le baptême est précédé d’un cours de préparation, afin de s’assurer que le candidat au baptême a compris la portée de son acte. Nous souhaitons vivement que le baptême soit suivi d’une adhésion en tant que membre de la communauté. Le baptême marquant symboliquement l’entrée dans la communion de l’Eglise, nous encourageons chacun à être baptisé avant de participer à la Sainte Cène, sans en faire une obligation stricte.


Sainte Cène

Le partage symbolique d’un peu de pain et de vin, en mémoire de l’humanité, la vie, la mort et la résurrection de Jésus-Christ, annonce son œuvre en notre faveur jusqu’à son retour. Si le baptême marque notre entrée dans la communion de l’Eglise, la Sainte Cène marque notre volonté de vivre notre vie dans cette communion, inspirée par Jésus-Christ et l’Evangile, nourrie de sa présence en nous par le Saint-Esprit. La célébration de la Sainte Cène est donc un temps privilégié de communion spirituelle avec le Christ vivant et ceux qui partagent la même foi que nous. Nous témoignons du fait que nous formons un seul corps, unis dans une même foi.


En règle général, la Sainte Cène est célébrée un dimanche sur deux et lors des dimanches des grandes fêtes du calendrier liturgique, comme Pâques ou Pentecôte. Dans notre communauté, nous insistons sur la responsabilité individuelle de chacun devant Dieu quant à savoir s’il est apte ou non à participer à la Sainte Cène. Ce repas symbolique est donc ouvert à tous ceux qui placent leur confiance en Dieu le Créateur et ont accepté Jésus-Christ comme leur Seigneur et Sauveur, quelque soit leur appartenance ecclésiastique.


Nous privilégions, pour des raisons de portée symbolique, la communion à la même coupe. Cependant, afin de favoriser la participation de tous, nous proposons également de communier dans des verres individuels ou avec du jus de raisin.